File:El Agua Beach (1).jpg

Le territoire vénézuélien s’étend depuis les environs de l’équateur jusqu’au nord du onzième parallèle. Sa superficie est de 916 445 km2.

Sur le continent, le Venezuela possède des frontières avec le Guyana à l’est, le Brésil au sud, la Colombie à l’ouest, et à quelques dizaines de milles au large des côtes de la mer des Caraïbes au nord, se trouvent les Antilles néerlandaises (Aruba, Bonaire, Curaçao) et Trinité-et-Tobago (ex-GB). On peut distinguer trois grandes régions : la côte et les Andes au nord et à l’ouest, les plaines au centre et le massif guyanais au sud-est.

  • La pointe septentrionale de la cordillère des Andes culmine à 4 978 m au Pic Bolívar. Elle enserre le lac Maracaibo et se prolonge vers l’est en longeant la côte.
  • Les grandes plaines, appelées les Llanos (plaines en espagnol) occupent le nord du bassin de l’Orénoque et de ses affluents Arauca et Apure. Le fleuve se jette dans la mer des Caraïbes par un énorme delta marécageux qui occupe toute la région nord-est du pays (Delta Amacuro ).
  • Salto Angel, cascade ininterrompue la plus haute du monde.

    Le sud du bassin de l’Orénoque, avec son affluent Caroní, est sauvage et est une région touristique. On y trouve un des hauts lieux le plus attractifs du pays : les chutes de Salto Angel hautes de 979 mètres, reconnues comme les plus hautes chutes d’eau au monde.

Il possède également 72 îles, dispersées dans la mer des Caraïbes et dans l’océan Atlantique, regroupées dans les Dépendances fédérales. Margarita est la plus grande et la plus peuplée.

Zones de naviguation :